Ma Sélection Livres du mois de Mars (+ mon amour pour les livres).

Salut les blogo-friends!

Aujourd’hui, j’avais envie de parler livres, je voulais vous présenter quelques bouquins qui me tentent bien pour ce mois de mars. Lire est un bon moyen de s’évader, de faire fonctionner son imagination, pour moi c’est aussi un anti-stress, puisque je me retrouve transportée dans un autre monde, loin de la réalité et des soucis du quotidien.

Alors faisons simple, j’aime lire depuis ma plus tendre enfance. J’aime la sensation que laisse le fait de tourner des pages pour toujours en savoir plus sur ce qu’il arrive aux personnages d’une histoire, cette même sensation que laisse le papier qui glisse entre mes doigts, j’aime l’odeur que dégage les livres neufs ainsi que celle des livres anciens (du même type que ceux qui n’ont pas été ouverts depuis des années). Tout ça, toutes ces sensations, toutes ces émotions que je laisse couler en moi, c’est ce qui me fait avancer, ça me remplie de joie, de tristesse parfois mais surtout ça m’ouvre l’esprit, ça m’emporte dans mon imaginaire et ça me laisse penser à beaucoup de choses, tellement de choses en fait que parfois je m’y perd moi-même.

Je lis beaucoup moins depuis que je suis à la fac, mais la littérature garde une place importante dans ma vie. C’est mon passe-temps, mon refuge, ma passion. Des mots, des mots et encore des mots, des mots qui se suivent, qui se ressemblent, qui s’assemblent dans le but ultime de créer une histoire.

J’aimerais m’étaler sur le sujet plus longuement mais si je le faisais, je crois que ce post finirait par vous ennuyer et du coup, vous auriez l’impression de ne pas en voir le bout… Je vous propose donc de passer aux quelques livres choisis pour ce mois de Mars.

Pandemia de Franck Thilliez

pandemia

Résumé de l’éditeur:

 » L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, étouffe ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans Nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution. »

« Après Angor, une nouvelle aventure pour Franck Sharko et Lucie Henebelle. Et l’enjeu est de taille : la préservation de l’espèce humaine » –Fnac

Présentation par l’auteur:

Dans la presse:
« Attention, polar viral ! Le nouveau Franck Thilliez est déjà un best-seller. Une épidémie de nuits blanches en perspectives. » Nathalie Dupuis – Elle

Et je danse, aussi de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

et je danse aussi
Résumé:
« La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins.
Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre.
Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets. Ce livre va vous donner envie de chanter, d’écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d’écouter le Jeu des Mille Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse.
Ce livre va vous donner envie d’aimer. Et de danser, aussi ! » –Fnac
Dans la presse:
« Les deux personnalités se dessinent, quelques personnages secondaires apparaissent, des blessures de la vie se font jour. Mais le propos veut aller bien au-delà d’un flirt de circonstance entre une lectrice énamourée et un écrivain flatté. La grosse enveloppe de départ, le manuscrit d’Adeline, reste sur le bureau de l’écrivain. L’écheveau se dévide pour prendre l’allure d’une intrigue plus complexe ». Frédérique Roussel – Libération du 2 avril 2015

Maman a tort de Michel Bussi

41jlgX9shkL._SX309_BO1,204,203,200_
Résumé:
« Rien n’est plus éphémère que la mémoire d’un enfant de trois ans et demi…
Mais quand Malone raconte avec ses mots d’enfant que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, le psychologue scolaire le croit.
Il est le seul… Il doit agir vite. Trouver de l’aide. Découvrir la vérité cachée.
Car déjà, les souvenirs de Malone s’effacent…
Mardi 2 novembre 2015. Lorsque Vasile, psychologue scolaire, se rend au commissariat du Havre pour rencontrer la commandante Marianne Augresse, il sait qu’il doit se montrer convaincant. Très convaincant. Si cette fichue affaire du spectaculaire casse de Deauville, avec ses principaux suspects en cavale et son butin introuvable, ne traînait pas autant, Marianne ne l’aurait peut-être pas écouté. Car ce qu’il raconte est invraisemblable : Malone, trois ans et demi, affirme que sa mère n’est pas sa vraie mère.

Sa mémoire, comme celle de tout enfant, est fragile, elle ne tient qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche…

Vasile le croit pourtant. Et pressent le danger.

Jeudi 4 novembre 2015, tout bascule.

Le compte à rebours a commencé.

Qui est Malone ? » 

« Rien n’est plus éphémère que la mémoire d’un enfant. Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman,même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit. Il est le seul… Il doit agir vite.
Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche.
Le compte à rebours a commencé.
Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Quel les masques tombent. Qui est Malone ? » –Fnac
On en parle:
Vous trouverez des impressions de lecteurs et un petit extrait ici.

Today We Live d’Emmanuelle Pirotte

915KSW0Q5WL
Résumé:
« Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat.
Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.
Aucun personnage de ce roman palpitant n’est blanc ou noir. La guerre s’écrit en gris taché de sang. Une écriture efficace et limpide.Emmanuelle Pirotte est scénariste. Today we live est son premier roman. » – Fnac

On en parle:

Une blogueuse vous donne son avis et vous propose un extrait ici.

 

 

N’hésitez pas à me dire quelles sont vos lectures du moment, vos livres coup de coeur, ceux qui vous tentent bien pour les semaines ou mois à venir 😀

Je vous embrasse fort ❤

-My Little Shortystory 🙂

Publicités

11 commentaires sur « Ma Sélection Livres du mois de Mars (+ mon amour pour les livres). »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s